[menuItemContent][menuItemRightSideContent]
Monnaie

Histoire des compagnies ferroviaires en Suisse

Aujourd'hui, le train est l'un des plus importants moyens de transport en Suisse. Celui-ci est très utilisé comme en témoignent les 1700 gares du pays et un réseau ferroviaire très étendu. Mais il n'en a pas toujours été ainsi. La Suisse avait pris du retard sur ses pays voisins en matière de chemins de fer, mais dans la deuxième moitié du XIXe siècle le développement du réseau ferroviaire a été rapide. Suite à une loi fédérale laissant aux cantons toute latitude en matière de chemins de fer, des très nombreuses entreprises privées se sont créées sur le territoire helvétique. À la fin du XIXe siècle, celles-ci ont commencé à se rassembler en plus grosses entreprises pour surmonter les problèmes financiers. À l’aube du XXe siècle, il fût voté d’étatiser les lignes de chemins de fer et la Confédération helvétique prit progressivement le contrôle des principales compagnies suisses. Celles-ci ont été regroupées sous l’appellation des Chemins de fer fédéraux suisses (CFF) qui est restée jusqu’à aujourd’hui la plus importante compagnie ferroviaire suisse. De nombreuses entreprises privées ont subsisté, notamment des compagnies régionales ou à vocation principalement touristiques (principalement dans les montagnes).

Principales compagnies ferroviaires en Suisse

On dénombre aujourd’hui plus de 70 compagnies ferroviaires suisses, même si certaines ne possèdent qu’une très petite part du réseau. Les compagnies les plus importantes sont les CFF, Le Chemin de fer de Lötschberg (BLS) et les Chemins de fer rhétiques (RhB).

Les Chemins de fer fédéraux (CFF)

Les Chemins de fer fédéraux (abrégés en CFF ou SBB en allemand, FFS en italien) ont été créés en 1902 à la suite de la nationalisation d’une partie du réseau ferroviaire suisse. L’entreprise publique était alors née de la fusion de nombreuses compagnies ferroviaires et possédait déjà plus de 2500 km des rails suisses. Aujourd’hui société anonyme, les capitaux des Chemins de fer fédéraux sont toujours possédés par l’État helvétique. Les CFF exploitent aujourd’hui la majeure partie du réseau (plus de 3000 km de rails) et les grandes gares du pays : Zurich gare centrale, Bâle CFF, Berne, Lausanne, Genève… Ils sont donc présents sur une très grande partie du territoire suisse. En 2014, plus de 430 millions de voyages ont été effectués sur les réseaux des CFF. Les grandes gares du pays sont devenues des grands pôles commerciaux suite à des rénovations effectuées à partir de la fin du XXe siècle. De très nombreux services sont disponibles dans les gares. En plus des services directement liés aux voyages CFF (guichets, services clients, bagages, objets trouvés…), vous y trouverez des agences de change, des agences d’assurance, des banques, voire des postes de police. Dans les trains des CFF, un service WiFi est mis à la disposition des voyageurs et un service de restauration est généralement proposé : Restaurant, Bistrot ou Minibar CFF. Certains trains sont équipés d’espaces affaires avec des postes de travail, ou des voitures familles avec une aire de jeu pour les enfants.

BLS SA (BLS AG)

L’entreprise BLS est née en 2006 de la fusion du Chemin de fer du Lötschberg (en allemand BLS Lötschbergbahn) et des Transports régionaux du Mittelland (RM). C’est aujourd’hui la seconde entreprise ferroviaire suisse. Compagnie privée, la majorité de ses capitaux provient du canton de Berne. Le Chemin de fer du Lötschberg était l’une des plus anciennes compagnies ferroviaires suisses, née en 1906 pour construire une voie du Plateau suisse à l’Italie. Le réseau actuel compte près de 450 km de lignes ferroviaire. Il s’étend de Moutier au nord à Brigue au sud, de Neuchâtel à l’ouest à Interlaken à l’est en passant par Berne. En plus du transport ferroviaire régional de voyageurs, BLS propose des trajets en bus et en bateau et est également en charge du réseau de S-Bahn (RER) de la région de Berne.

Les Chemins de fer rhétiques (en allemand Rhätische Bahn RhB)

La compagnie Rhb a été créée en 1898, son siège se situe aujourd’hui à Coire dans le canton des Grisons. Le réseau du RhB s’étend aujourd’hui sur plus de 380 km. Il relie les principaux centres urbains du canton, ainsi que les zones touristiques de la région. Il est notamment connu par le biais du transport des touristes, et par la beauté des paysages traversés. En 2008, deux lignes du réseau du RhB ont été inscrites au patrimoine mondial de l’Unesco. Le « chemin de fer rhétique dans les paysages de l’Albula et de la Bernina » sillonne les Alpes suisses en passant par de très nombreux viaducs et galeries couvertes. Certains trains comme le « Glacier Express » (partagé entre Rhb et le Matterhorn-Gotthard Bahn) sont purement touristiques : en effet, le temps de parcours est trop long pour être véritablement intéressant. Équipé de voitures panoramiques, des repas sont servis aux voyageurs à leur siège et des commentaires audio agrémentent le voyage des passagers.

Réservez les billets de vos compagnies préférées